Mon chat perd ses poils, se lèche et miaule

Votre chat perd ses poils, se lèche et miaule ? Je ne suis pas sûre que la mue, qui en général passe relativement inaperçue (sauf sur les canapés) puisse déclencher de tels symptômes…

Si vous avez un doute, et si d’autre part votre chat n’est pas très régulièrement traité contre les parasites (une hypothèse parmi d’autres), je pense qu’il peut être utile de demander son avis à votre vétérinaire.

Il examinera son pelage et procédera à un examen clinique général.

 

Mon chat se lèche et se gratte beaucoup

Les démangeaisons sont fréquentes chez nos animaux de compagnie et les propriétaires sont souvent démunis face à ce type de symptômes. Votre vétérinaire a permis, grâce aux traitements mis en place, d’explorer les hypothèses parasitaires (puces, notamment) et comportementales (stress).

Il faut peut-être poursuivre les traitements plus longtemps ? D’autres causes peuvent aussi être envisagées.

Il est important d’en rediscuter avec votre vétérinaire, car ce n’est qu’en examinant attentivement votre chat (ou même en faisant des prélèvements ou des prises de sang) et en discutant avec vous qu’il pourra mettre en place d’autres stratégies. Gardez confiance !

Mon chat a des pellicules

Ce souci est probablement lié à un problème de peau (surement tout à fait bénin, d’ailleurs). Votre chatte est-elle protégée efficacement contre les puces ? Se démange-t-elle ?

Tous ces points-là seront explorés, au terme d’un examen clinique attentif, par votre vétérinaire.

En effet, il n’est pas possible de donner un avis pertinent à distance, sans l’examiner. N’hésitez pas à en parler au professionnel de santé qui la suit, et qui la suivra toute sa vie.

Mon chat a une plaie profonde, que faire ?

Le bon réflexe face à une plaie, quelle que soit son origine : nettoyer et désinfecter (et si possible, couper ou tondre les poils).

D’après ce que vous décrivez, il peut s’agir d’un abcès, mais il est impossible d’en être sûr et de vous proposer un traitement sans un examen sérieux, c’est pour cela qu’il est essentiel que vous consultiez votre vétérinaire.

Si nécessaire, il pourra anesthésier votre compagnon pour pouvoir faire des examens et des soins (suture ?) dans les meilleures conditions.