Ça y est, vous avez décidé d’accueillir un animal, et ce sera un chat, que vous appréciez pour son caractère indépendant, mais néanmoins affectueux !

Mais comment le choisir ?  Mâle ou femelle ? De race ou pas ? Il y a d’autres critères de choix possibles, qu’on détaillera dans un autre article.

Le sexe

Chez le chat, en terme de personnalité, le sexe n’a pas vraiment d’importance, même si certaines petites différences peuvent faire pencher la balance.

Un mâle est généralement plus grand et plus massif qu’une femelle, mais aussi plus solitaire et vagabond. À la puberté (autour de 6 mois), il va avoir tendance à sortir, marquer son territoire par des jets d’urine et se battre avec d’autres mâles pour conquérir les femelles. D’où un plus grand risque d’accidents ou de « blessures  de guerre ». Si vous ne souhaitez pas le faire reproduire, il est recommandé de le faire stériliser dès l’âge de 6/7 mois pour éviter ces inconvénients.

Une femelle sera habituellement plus câline et attachée à sa maison (quoiqu’il existe des exceptions). Si vous ne voulez pas de petits, faites-la stériliser (ovariectomie) dès l’âge de 6/7 mois. Car les chaleurs des chattes sont difficiles à prévoir, et pas toujours facile à supporter !  Elles vocalisent, se frottent partout, sont irritables, émettent parfois aussi des jets d’urine. L’ovulation est provoquée par l’accouplement et on se retrouve facilement avec une portée de chatons sans avoir rien remarqué, ou presque !

La race

L’idéal est de pouvoir choisir un chat qui s’adaptera le mieux possible à votre habitat et à votre mode de vie. Le chat Européen ou « de gouttière » s’impose le plus souvent à vous sans que vous y preniez garde : votre voisin a eu une portée, et vous ne résistez pas au charme d’une petite boule de poils, ou vous adoptez un chaton dans un refuge pour faire une bonne action, ou bien encore vous nourrissez des chats du quartier, et l’un d’entre eux vous choisit et s’installe chez vous. Quoiqu’il en soit, le chat Européen possède une très grande capacité de sociabilisation et d’adaptation, tant pour la vie à la campagne qu’en ville, et c’est un compagnon souvent fort agréable. Son caractère, sa morphologie, sa taille, sa robe sont extrêmement variables.

Les chats dits « de race » sont beaucoup plus standardisés : leur morphologie (taille, couleur, forme du museau, de la queue…) correspond à des critères précis, qui sont le fruit d’un long travail de sélection. Un chat de race possède souvent un pedigree, qui est un document généalogique donnant ses ascendants sur 4 générations. L’achat d’un chat possédant un pedigree s’accompagne de garanties définies par la loi.

Le caractère peut aussi être spécifique de la race : par exemple, les chats Siamois sont réputés être très proches de leur maître et se comporter un peu comme des chiens, mais on leur prête aussi un tempérament un peu ombrageux. Les Persans sont réputés calmes et câlins, les Sacrés de Birmanie se situent un peu entre ces deux races : calmes, mais avec du caractère. Il existe une multitude de races de chats, et vous pouvez en discuter avec votre vétérinaire pour voir laquelle vous correspond le mieux.

Si vous optez pour un chat de race, vous pourrez choisir de le faire se reproduire, voire le présenter à des concours.